Avancée importante pour les collègues de Jean-Vilar à Vert Saint-Denis (77)

Les enseignants du collège Jean-Vilar de Vert Saint-Denis viennent d’obtenir une avancée importante après une belle mobilisation.

Dans un établissement où les effectifs n’ont cessé de croitre depuis plusieurs années le niveau d’encadrement ne permet plus de faire correctement face aux besoins essentiels. Cette croissance continue du collège n’ayant jamais été suivi d’un accroissement des moyens alloués l...es conditions de travail de tous les personnels y sont dégradées. Il n’est pas possible de travailler correctement avec un seul CPE dans un collège qui approche les 800 élèves et où les classes à 30 sont légions.
La section locale du SNES et les élus au CA de l’établissement avaient tiré la sonnette d’alarme depuis plusieurs années en faisant voter des motions réclament plus de surveillants et la présence d’un second CPE sans jamais obtenir satisfaction.

Les récents et graves incidents de Vie scolaire (dégradations de salles...) ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Réunis en heure d’information syndicale les collègues ont déposé un préavis de gréve pour une période courant du 26 juin au 4 juillet avec le soutien des deux fédérations de parents d’élèves du collège.

Le lundi 26 juin plus de 80% des personnels sont en gréve et un rassemblement se tient devant l’établissement. Les collègues sont recus en audience à l’inspection académique de Seine et Marne mais, insatisfaits du manque de réponse concrètes apporté, ils maintiennent leur préavis de grève pour la période.

Lors du CTSD du mardi 27 juin les représentant du SNES 77 appuient les revendications des collègues de Jean-Vilar et rappellent le caractère constitutionnel du droit de grève. Un demi-poste d’AED est obtenu avant que l’Inspection académique annonce le mercredi 29 juin l’octroi d’un poste de CPE stagiaire dès la rentrée de septembre 2017.

Les collègues détermineront demain matin en AG la suite à donner à leur beau mouvement mais une leçon peut d’ores et déjà être tirée : la lutte collective paie !

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61