Grève à la rentrée 2017 au lycée Jean Zay à Aulnay-sous-bois (93).

Les personnels du lycée Jean Zay, constatant des dysfonctionnements lors de la pré-rentrée et réunis en Assemblée Générale le 1er septembre 2017, ont voté à l’unanimité la grève reconductible à partir du mercredi 6 septembre, jour de rentrée des élèves.

Personnels non remplacés.
Sur un total de 19 agents que compte normalement l’établissement, 6 personnels, en longue maladie, mutés, ou ayant pris leur retraite, ne sont pas remplacés. Les missions d’entretien, de restauration, de reprographie, d’accueil et de maintenance, indispensables au fonctionnement de l’établissement ne peuvent correctement être remplies. L’ensemble de la communauté scolaire s’en trouve lourdement affectée, le personnel, les élèves mais surtout les agents présents, soumis à une charge de travail alourdie et à des cadences de travail infernales.

Les capacités d’accueil et de sécurité sont complètement dépassées.
Notre établissement – comme la plupart des lycées de la Seine-Saint- Denis – connaît depuis trois ans une importante montée d’effectifs. Le nombre d’élèves a augmenté de 20% en 3 ans et dépasse la capacité d’accueil prévue par la Région Ile-de-France. On compte à la rentrée 2017 1454 élèves répartis dans 49 classes, alors que le seuil d’accueil fixé par la Région est 1320 élèves, répartis dans 40 classes. Ce seuil est fixé selon trois critères : la sécurité-incendie, les locaux d’enseignement et la demi-pension et vie scolaire .
Donc de nombreux problèmes de matériels et de locaux se posent : salles informatiques pas encore équipées, absence des moyens humains pour les installer, aménagement des salles pas encore terminé, sur-occupation des locaux, queues interminables à la cantine etc.
Notamment, faute d’espace, de nombreux cours ont été prévus le mercredi après-midi, ce qui empêche l’association sportive et les ateliers de préparation à Sciences po de fonctionner, les élèves d’avoir des activités extra-scolaires. La pause méridienne a été réduite dans de nombreux cas.

La Région doit prendre ses responsabilités.
Il relève de la compétence et de la responsabilité de la Région d’assurer l’entretien et le fonctionnement des lycées et, selon les termes mêmes de la Région, « d’assurer à chaque lycéen et à l’ensemble de la communauté scolaire un espace de vie et d’enseignement de qualité et de garantir la sécurité des locaux » .
En l’état, les conditions d’accueil pour les élèves et les conditions de travail des personnels, ne sont pas satisfaisantes

Nous demandons :
• à la Région de pourvoir l’ensemble des postes vacants avec des titulaires, affectés de façon pérenne dans l’établissement, qui ne seraient pas soustraits à un autre établissement, et de créer les postes nécessaires au bon fonctionnement du lycée Jean Zay.
• A l’Etat de garantir à tous les élèves un service public d’éducation de qualité.

Nous prévoirons de prochaines actions, y compris en coordination avec d’autres établissements qui connaissent une situation exactement similaire.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61