LETTRE OUVERTE DU SNES-FSU CR ?TEIL ? MADAME LA MINISTRE

Communiqué de presse du SNES Créteil Vendredi 26 août 2016

Madame la Ministre de l ??ducation Nationale,

Pourquoi avez-vous boudé les organisations syndicales lors de votre visite à Créteil ?
Le 25 août, vous vous êtes déplacée à la faculté de droit de Créteil à l ?occasion de la journée d ?accueil des enseignants stagiaires affectés dans l ?académie de Créteil pour l ?année 2016-2017. Les lauréats de concours du second degré sont ainsi accueillis tous les ans, quelques jours avant la rentrée scolaire.

Madame la Ministre, vous n ?avez pas souhaité rencontrer les organisations syndicales présentes alors que Monsieur Peillon l ?avait fait, en tant que ministre, dans des circonstances identiques. Le SNES-FSU aurait pu ainsi vous décrire la réalité du terrain et des métiers de l ?enseignement dans notre académie.
Bien que vous annonciez dans les médias que la crise de recrutement est terminée, nous vous aurions rappelé que cette crise perdure. Près de 14% des postes n ?ont pas été pourvus à la dernière session du concours externe du CAPES faute de candidats. Des matières sont particulièrement touchées comme les lettres classiques, les lettres modernes, l ?allemand, l ?anglais, l ?éducation musicale ou les mathématiques. L ?académie de Créteil est plus que toute autre atteinte par ce déficit d ?enseignants et CPE titulaires. En 2015-2016, plus de 4000 enseignants contractuels ont été mis devant les classes du second degré de l ?académie, du jour au lendemain, sans formation professionnelle.

Au niveau master, nos métiers ne sont plus attractifs. Des pré-recrutements, une réelle revalorisation de nos conditions de travail et de nos salaires sont nécessaires. Et pour notre académie, un plan de titularisation massif des contractuels est nécessaire.
Nous aurions pu attirer votre attention sur les conditions de vie difficile (coût du logement notamment) de nos jeunes collègues qui arrivent chaque année en nombre à Créteil. Nous aurions pu vous rappeler les difficultés d ?exercer nos métiers dans les quartiers et les villes « difficiles », la nouvelle carte de l ??ducation Prioritaire à moyens constants n ?a pas répondu aux besoins des élèves de ces territoires.
En tant que représentants de nos collègues, nous vous aurions interrogée sur votre refus de remettre à plat la réforme du lycée, tel que promis au début du quinquennat. Nous vous aurions expliqué les raisons de l ?opposition à la réforme du Collège 2016. Comme cela avait été fait par la réforme Chatel du lycée, ce n ?est pas en réduisant les horaires d ?enseignement et les exigences au collège que la réussite des élèves peut être améliorée. Ce n ?est pas en dénaturant le Diplôme National du Brevet que la qualité de l ??ducation est améliorée : le contrôle continu est supprimé et des matières (langues vivantes, arts plastiques, éducation musicale, éducation physique et sportive ??) ne sont que très vaguement évaluées aux travers de 8 compétences transversales très générales et mal définies. Avec nos collègues nous ne sommes pas dupes de l ?emballage pseudo pédagogique de ces régressions. Malgré ces entraves, nos collègues vont faire le maximum pour faire progresser leurs élèves dans des classes trop chargées, avec de moins en moins de travail en demiclasse.
Une fois encore cette occasion de rencontrer les organisations syndicales a été manquée. Ce n ?est pas en tournant le dos aux personnels que des réformes efficaces peuvent être construites, que le fonctionnement du système éducatif peut être amélioré.

C’est une toute autre politique éducative qui est nécessaire ainsi qu’un réel investissement dans la jeunesse. Pour ces raisons, le SNES-FSU appelle les enseignants du second degré à la grève le 8 septembre.

Nous vous prions de croire, Madame la Ministre, au profond dévouement de nos collègues au Service Public d ??ducation. Nous restons à votre disposition pour enfin vous rencontrer.
Le SNES FSU Créteil

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61