Lycées de l ??ducation Prioritaire : poursuivre et amplifier la mobilisation à partir du 3 janvier

La revendication reste la même : La construction d ?une carte élargie des lycées de l ??ducation Prioritaire avec des moyens suffisants pour assurer la réussite des élèves des lycées défavorisés : abaissement significatif des effectifs par classe, heures de dédoublement dans les disciplines.

Les dernières mobilisations des 11 octobre, 17 et 29 novembre ont permis de faire reculer le ministère : extension de la clause de sauvegarde concernant les mutations à tou-te-s les collègues et emplois fléchés sans indiquer les lycées concernés. 50 équivalents temps plein pour l ?académie de Créteil. Le compte n ?y est pas.

La position de la ministre est inacceptable. Elle reconnaît la légitimité de la mobilisation suite à sa promesse de 2014 mais elle renvoie la carte des lycées de l ??ducation Prioritaire à la prochaine mandature !

Le CNESCO (Conseil National de l ?Enseignement Scolaire) a reconnu que la baisse significative des effectifs par classe est la clé de la réussite de la politique d ?éducation prioritaire. Il rejoint ainsi la revendication du SNES-FSU et juge que le saupoudrage de moyens, insuffisant explique l ?inefficacité des politiques d ?éducation prioritaire menées par les différents gouvernements depuis une dizaine d ?années.

Le SNES FSU Créteil appelle les enseignant-e-s à se réunir en assemblée générale ou en heures d ?information syndicale pour décider collectivement des suites à donner à la journée de grève et de mobilisation du 3 janvier.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61