23/01/2016accueil > le métier > lycée

Rentrée 2016 : 5 fois moins de moyens distribués qu’il n’en faudrait pour offrir un encadrement équivalent à celui de la rentrée 2010

La forte hausse démographique amorcée l’an dernier avec l’arrivée des élèves nés en 2000, se poursuit avec des augmentations du nombre de classes insuffisantes.

Une augmentation des effectifs en lycée équivalent à 4 lycées, et une DHG loin d’être d’être à la hauteur :

Les lycées devront se serrer la ceinture ! Cela est une conséquence supplémentaire de la mise en place de la réforme collège à la prochaine rentrée.

Dans les lycées généraux et technologiques les effectifs augmentent de 5215 élèves (équivalent de 4 lycées).

La DHG des lycées n’augmente que de 3471 H totales, soit ce qu’il faut pour fonctionner à 2 lycées importants, dont seulement 159 équivalent temps pleins en heures postes ( 2865 HP)

Le nombre d’heures par élève ( H/E) a diminué depuis la mise en place de la réforme CHATEL (rentrée 2010)non remise en cause par le nouveau gouvernement.

SNES Créteil

La dégradation du H/E est progressive, conçue pour être peu apparente voire indolore, mais après 5 années, le résultat est sans appel : l’encadrement des élèves est dangereusement et lourdement diminué.

SNES Créteil

En lycée, si on applique le H/E de 2010 (première année de mise en place de la réforme Châtel), et au vu des effectifs attendus à la prochaine rentrée, cela nécessiterait une DHG totale supérieure à celle prévue de 13508H soit un besoin supplémentaire de 750 équivalent postes par rapport aux prévisions annoncées .

C’est donc à minima 1000 équivalent postes, qu’il aurait fallu en plus en cette rentrée dans les LGT !!!

Petit à petit, depuis 2010, la réforme Chatel a donc permis de faire disparaître dans l’académie de Créteil l’équivalent de 750 postes en 6 ans !!

L’enjeu de notre opposition à la réforme du collège est donc claire : on ne peut laisser se dégrader dans les collèges des conditions d’enseignement qui seront décuplés lors de l’arrivée de ces cohortes au lycée, les dégâts constatés de la réforme Chatel doivent absolument être évités !

SNES Créteil

  • Demandez aux militants du SNES Creteil qui suivent particulièrement votre lycée, de vous envoyer les prévisions de votre établissement.
  • Donnez-vous votre avis et vos demandes, avant le mercredi 27 janvier, date à laquelle nous siégeons en groupe de travail et où nous pourrons remonter vos questions.
  • Nous soutiendrons également vos demandes d’audience.

lycee@creteil.snes.edu

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61